[Total : 5    Moyenne : 3.2/5]

Arbre typique de l’Ouest africain et de Madagascar, le baobab est un don du ciel qui permet aux humains de se nourrir, se soigner, s’abriter et s’équiper.

Le baobab n’est pas un arbre comme les autres. Gris, massif, énorme, il a tout du « pachyderme » végétal. Et si le baobab du sud de Madagascar est le géant de la famille (20 à 25 mètres de haut), son cousin africain se signale par un tour de taille impressionnant : 24,50 mètres (8 mètres de diamètre) pour le plus gros connu, aux environs de Dakar (Sénégal).
La plupart du temps dénudé, sans feuilles, sans ombre, écrasé de soleil, le baobab tend ses branches courtes et tortueuses vers le ciel, sa silhouette étrange se détachant avec une étonnante omniprésence dans les vastes étendues semi-désertiques.

Le baobab sauvage Adansonia digitata

Le baobab sauvage Adansonia digitata

Un gros arbre bon à tout

Le baobab est remarquable d’abord par son tronc trapu dont la masse peut devenir impressionnante et même adopter la forme d’une bouteille ou plutôt d’une bonbonne ! Il serait capable, à la saison des pluies, de garder en réserve une grande quantité d’eau (jusqu’à 100 000 litres ! ) dans son bois spongieux, blanc et mou, léger, difficile à découper. L’écorce en est étonnamment lisse, douce comme la peau d’un animal, d’un beau gris cendré ou quelquefois rougeâtre comme chez certains sujets malgaches.

Il reste nu pendant 6 ou 7 mois, ses feuilles n’apparaissant que pendant la courte saison des pluies. Composées de folioles d’inégale grandeur, elles se déploient en éventail et ressemblent étrangement aux feuilles de nos marronniers, bien que de consistance beaucoup plus épaisse. C’est durant cette période qu’il fleurit : de grosses fleurs blanches, enluminées d’une collerette d’étamines poudrées de pollen, et suspendues à un long pédoncule comme des lanternes chinoises. Des fleurs aussi spectaculaires que celles des magnolias ou des nénuphars qui ne s’ouvrent que le soir, à la tombée de la nuit…

La fleur de baobab

La fleur de baobab

Les fruits se développent lentement et ne sont mûrs qu’à la saison sèche. Ils pendent telles de grosses courgettes (certains atteignent 40 cm de long et 20 cm de diamètre !) et sont fort prisés par les enfants… qui en sucent avec plaisir la pulpe blanchâtre, farineuse et légèrement acidulée, riche en vitamine C, d’un goût des plus agréables. Ils l’aiment depuis leur plus jeune âge ; les mères africaines en donnant, mélangée au lait, à leurs bébés contre toutes les maladies de l’enfance : gros ventre, dysenterie, rougeole, variole, fièvres diverses…Ce n’est pas un remède de bonne femme, c’est un aliment recherché que l’on voit couramment sur les marchés, notamment à Dakar où on apprécie toujours ses vertus. On vend également les graines des fruits qui passent pour apaiser les inflammations, les maux de dents et de gencives.

La feuille de baobab Adansonia digitata

La feuille de baobab Adansonia digitata

Mais le véritable grand commerce est celui des feuilles

Fraîches, on consomme les feuilles comme épinards ou en soupe ; séchées et réduites en poudre appelée « lalo », on s’en sert comme condiment et médicament miracle. Le « lalo » en effet soigne à peu près tout, et plus particulièrement l’anémie, les diarrhées, la dysenterie, l’asthme, les plaies, les tumeurs, les maux d’oreilles et de reins, les troubles respiratoires et digestifs. Aussi dans la brousse africaine, dès qu’il met ses feuilles, le malheureux baobab se voit-il vite dépouillé, mis à nu, ses branches les plus hautes gardant seules quelque verdure. Les plus basses sont effeuillées, cassées, arrachées et il n’offre plus au regard que moignons tordus avec tout juste de feuillage pour survivre. Ce n’est pas tout : il y a l’écorce ! On en fait des cordes, des sangles, des paniers, des abris.
Sources: unjardinalandrevarzec.unblog.fr


[Total : 15    Moyenne : 1.5/5]

Le fruit du Baobab bio (Adansonia Digitata) a beaucoup à nous offrir. En effet, son goût différent et sa haute valeur nutritive ne sont que deux des avantages du fruit ovale de cet arbre d’Afrique du Sud.

Le baobab sauvage Adansonia digitata

Le baobab sauvage Adansonia digitata

Le fruit bio frais a une saveur acidulée qui rappelle le caramel, la poire ou le pamplemousse.
Il contient six fois la teneur en vitamine C des oranges, deux fois plus de calcium que le lait et beaucoup plus de magnésium que la banane séchée. Le fruit du Baobab bio est très riche en antioxydant, faisant de lui un Super fruit.
La poudre de Baobab bio est idéale pour une utilisation dans les boissons, les produits laitiers tels que le yaourt et le lait, ainsi que dans les boissons énergisantes.

Utilisation posologie de la pulpe de fruit de Boabab Bio en poudre

Indigestion

Le baobab intervient dans l’indigestion en raison de son taux élevé de mucilage qui va rééquilibrer le pH de l’estomac et protéger les muqueuses. Assumé, il améliore en permanence la digestibilité des aliments tout en éliminant le gonflement abdominal et la fermentation après les repas.

1 cuillère à café de pulpe du  fruit du baobab dissoute dans un verre d’eau 30mn avant le déjeuner et le dîner.

La même dose est recommandée en cas d’ulcère gastrique

Constipation

Les fibres contenues dans la pulpe de baobab augmentent la masse fécale et le péristaltisme.

Mélangez 2 cuillerées à soupe de pulpe de fruit de baobab avec un pot de yaourt avant d’aller au lit.

Diabète sucré

Les fibres de baobab inhibent l’absorption du cholestérol, des triglycérides et de sucres simples.

1 cuillère à café de pulpr de fruit de baobab pur à 100% dans ½ tasse d’eau avant les repas.

Anémie

La cause la plus fréquente de l’anémie est la carence en fer. La pulpe de Baobab est riche en fer biodisponible et contribue également à la formation de globules rouges.

Dissoudre 1 ou 2 cuillères à soupe de pulpe de fruit de baobab dans 250 cm3 centrifugé de betteraves à boire le matin à jeun et le soir.

Asthénie

Il s’agit d’une diminution de l’énergie physique en raison d’une condition pathologique acompagnée de faiblesse.

1 ou 2 cuillères à soupe de pulpe de fruit de baobab dans 250 cm3 de carotte centrifugée une fois par jour.

Diarrhée

La pulpe du baobab est considérée comme un traitement radical contre la diarrhée infantile.

5 g de pulpe de fruit de baobab dissous dans l’eau pendant 3 à 4  fois par jour

Inflammation

L’inflammation est une réaction de défense des tissus de l’organisme à un agent irritant ou des blessures. Elle peut être aiguë ou chronique et ses signes sont: rougeur, chaleur, gonflement et douleur.

5 à 10 g de pulpe de fruit de baobab dissous dans l’eau pendant 3 à 4  fois par jour

Cholestérol et diabète

3 cuillères à soupe de pulpe de fruit de baobab tous les jours.

 

 

Baomix la poudre de pulpe de fruit de baobab biologique certifiée Ecocert

Baomix la poudre de pulpe de fruit de baobab biologique certifiée Ecocert


[Total : 1    Moyenne : 3/5]

La poudre de fruit du Baobab contient de la vitamine C, des minéraux essentiels et des acides aminés.

Aussi, elle est composée de fibres alimentaires solubles et insolubles, faisant de cette poudre un pré-biotique.
Son goût se rapproche de celui du pamplemousse, de la vanille ou bien de la poire.
Notre poudre de Baobab est un Super fruit de très haute qualité, provenant directement de fermiers, cultivée de façon durable et en conformité avec les principes du commerce équitable.

Fruit ouvert de baobab, pulpe bio

Fruit ouvert de baobab, pulpe bio

Caractéristiques de ce Super fruit:
– 100% naturel
– pouvoir nutritif et antioxydant.
– contient des acides aminés et acides gras essentiels.
– haute teneur en minéraux (calcium, phosphore, fer, potassium, magnésium, zinc, manganèse)
– haute teneur en vitamines ( vitamine C, vitamine A, vitamine B1, B2, B6, vitamine PP)
– les fibres solubles dans la pulpe des fruits sont bénéfiques car ont des qualités pré-biotique.
– stimule les bonnes bactéries dans l’intestin.
– pas d’effets secondaires ou de toxicité liés à sa consommation
– nos produits proviennent directement d’agriculteurs cultivant le Baobab et sont garantis sans métaux, sans produits chimiques et sans pesticides.

Baomix la poudre de pulpe de fruit de baobab biologique certifiée Ecocert

Baomix la poudre de pulpe de fruit de baobab biologique certifiée Ecocert


[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

L’arbre magique Baobab, également connu sous le nom “Arbre de vie” baigne dans une richesse mystique et légendaire qui s’exerce dans les pays de l’Afrique du Sud tels que le Botswana, la Namibie, le Mozambique et dans d’autres pays d’ Afrique tropicale.

Dans beaucoup de tribus locales les gens croient que le Baobab pousse à l’envers, en raison du tronc massif, qui donne lieu à une épaisseur de branches effilée ressemblant à un système racinaire.
Il est conté parmi les populations autochtones que Dieu a planté ces arbres à l’envers.

De nombreuses références font mention de la vitalité exceptionnelle de cet arbre en notant que même après que l’arbre soit coupé il repousse tout simplement à la racine et continue de croître.

Le baobab africain arbre de vie

Le baobab africain arbre de vie

Le Baobab peut fournir des abris, de l’eau, de la nourriture et de secours de la maladie.

Les grands arbres avec des tiges creuses ont été utilisés par les gens depuis des siècles pour diverses fins, y compris des maisons, des prisons, des granges de stockage et même des boutiques.

Les fentes des grosses branches sont utilisées pour la collecte des eaux de pluie par la population locale qui les utilisaient comme une précieuse source d’eau. Il a été enregistré que dans certains cas, le centre de l’arbre est creusé à dessein pour servir de réservoir pour recueillir l’eau pendant la saison des pluies. Un réservoir peu en effet contenir 4 546 litres d’eau. Les populations locales utilisent des morceaux d’herbe, semblable à une paille, pour aspirer l’eau stockée dans l’arborescence. Lorsque le bois est mâché, il fournit également l’humidité essentielle à étancher leur soif, par les humains et certains animaux en période de sécheresse grave.

Le fruit de baobab bio ou pain de singe bio Adansonia digitata

Le fruit de baobab bio ou pain de singe bio Adansonia digitata

Les feuilles sont riche en vitamine C, en sucres, en tartrate de potassium et de calcium.
La population locale cuit les feuilles comme un légume ou les font sécher pour une utilisation ultérieure. Les germes d’un jeune arbre Baobab peuvent être consommées comme des asperges. La racine de très jeunes arbres est également réputée pour être comestible. Les graines sont également comestibles et sont torréfiés à utiliser comme un café de substitution. Les chenilles qui se nourrissent sur les feuilles, sont recueillis et consommés par les pays africains, elles sont considérées comme une source importante de protéines. Les fleurs tombées sont également consommées par les animaux sauvages.


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Les fibres alimentaires composent la structure des plantes et participent aux métabolismes des végétaux.

Ces fibres ne peuvent être digérées par le corps humain, elles se déplacent à travers le côlon sans être digérées.
Elles sont stockées dans les intestins et rendent plus facile l’élimination des déchets par les selles.
La pulpe de fruit de Baobab fournit une quantité de fibres solubles (22,54%) et insolubles (22,04%) , qui peut atteindre environ 45g pour 100g de produit.

L’importance des fibres alimentaires a été soulignée par plusieurs organismes de santé publique.
Les lignes directrices recommandent de manger des aliments riches en fibres, le National Cancer Institute recommande 20 à 35g par jour. Malheureusement, après de récentes enquêtes de l’USDA, la consommation moyenne de fibres alimentaires par les femmes de 19 à 50 ans est d’environ 12g et chez les hommes du même âge est d’environ 17g.
Un supplément quotidien de poudre Baobab Super fruit de 30g (deux cuillères à soupe) vous fourniront environ la moitié de vos besoins quotidiens recommandés en fibres.

Autres bonnes raisons d’avoir des fibres dans votre alimentation :
– elles favorisent le transit intestinal
– elles préviennent la constipation, les hémorroïdes et certaines maladies digestives
– elles augmentent la quantité des bonnes bactéries et ainsi favorisent l’absorption des minéraux ( magnésium, calcium, fer, zinc)
– elles diminuent l’inflammation intestinale
– elles contribuent à satisfaire l’appétit en créant une sensation de satiété
– elles aident à contrôler le poids
– sous certaines indications, elles jouent un rôle dans la réduction du taux de cholestérol dans le sang.

Le fruit du baobab bio ou pain de singe ouvet

Le fruit du baobab bio ou pain de singe ouvet

Les études menées sur les fibres solubles contenues dans la pulpe de fruits de Baobab expliquent son utilisation comme pré-biotique bénéfique.
Les fibres solubles sont un aliment non-digestible, elles servent de nourriture d’excellence aux bactéries présentes dans notre système digestif, stimulent leur croissance et ont une activité bénéfique sur notre organisme.
Les bactéries pro-biotiques ne se trouvent pas normalement dans l’ intestin humain. Elles ne colonisent pas bien la paroi intestinale et lors de leur introduction, elles sont souvent rapidement éliminées.
Par conséquent, les aliments pré-biotiques (Baobab) sont indispensables pour encourager les organismes pro-biotiques à vivre et à prospérer dans l’intestin humain. Les bactéries bénéfiques doivent constamment être introduites dans l’alimentation et nourries avec des aliments propres à les inciter à adhérer à la paroi intestinale plutôt que de seulement passer dans le tube digestifs, ces aliments sont les pré-biotiques.
Les fibres solubles de la pulpe de fruit de Baobab sont stimulantes.
Les pré-biotiques ont un effet sur la croissance des lactobacilles ( aident au métabolisme du lactose et fabriquent des acides faibles comme l’acide lactique et butyrique…) et des bifidobactéries (améliorent la digestion et l’environnement intestinal, aident à prévenir certaines formes de tumeurs).

Pourquoi la pulpe du fruit du Baobab est un super aliment pré-biotique ? 
– par l’amélioration de l’équilibre de la flore intestinale
– par l’amélioration de la digestion du lactose
– dans la prévention de la diarrhée
– en stimulant l’activité des bonnes bactéries, elle favorise notre système immunitaire